Presse (2)

Extrait de l'article publié par La dépêche le 

01/07/2015

Isadora : une fin d'année sévillane

Ambiance olé olé!

Le centre chorégraphique Isadora vient de présenter ses spectacles de danse de fin d'année : classique, contemporain, danse africaine, hip-hop, jazz avec une soirée spéciale «Flamenco». Parents et amis des jeunes danseuses n'ont pas boudé leur plaisir et les séances ont affiché quasi-complet. Ambiance hispanique, (Mais personne n'a paniqué !) avec les élèves de la section Flamenco et Sévillanes. Elle regroupe les élèves d'Auterive mais aussi de Pamiers et de Foix qui sont initiés par la grande danseuse de flamenco Elza-Eiko Besset, danseuse, enseignante et chorégraphe. Le public n'a pas du découvrir ses talents car le professeur, blessée au bras n'a pas pu se mettre en scène. Mais au vu de ce que ses élèves ont montré au public, pas de doute, leur apprentissage est fait par une vraie professionnelle qui sait leur transmettre sa passion : Maniement de l'éventail et jeu de châles en alternance avec des danses sévillanes ont conquis le public aficionado de plus en plus nombreux. Un pur moment de bonheur entre la musique «Te quiero nina», «Alégria» ou encore «Como el aqua» faisant virevolter les robes.                                                                    

                                   

                                                 La Dépêche du Midi 

Spectacle 17 avril 2015

Compilation de l'article publié dans le journal La Dépêche le 21/04/2015

Spectacle de flamenco La Concienca./Photo DDM.

Vendredi soir, le spectacle de flamenco donné par La Concienca dans le cadre de l'animation culturelle municipale a fait salle comble. Ce spectacle de qualité connaît toujours un très grand succès auprès des nombreux aficionados locaux et des environs.

La bailaora Elza-Eiko Besset et son groupe de danseuses, les chanteurs Manolo et Raoul Fernandez, les guitaristes Miguel Fernandez et Ramon Canonigo ont offert à un public conquis un monde où la puissance du corps, la beauté du geste et l'âpreté des sons évoquent pleinement les cultures, notamment gitane, qui s'épanouissent en Andalousie.La danse, rythmée et pleine de caractère, répond par les mouvements aux mots et à la musique. Alors qu'une véritable osmose s'était instaurée entre les artistes et les spectateurs, une chute malencontreuse d'Elza a privé ces derniers de sa présence jusqu'à la fin du spectacle. Il a continué malgré tout avec les danseuses et les musiciens.

Merci à eux pour avoir su pallier l'absence de la balaiora, l'âme de La Conciencia. Elle a été conduite à l'hôpital, où elle a subi une intervention chirurgicale. Nous souhaitons à Elza, artiste aussi talentueuse que sympathique, un prompt rétablissement. Rendez-vous est déjà pris pour l'année prochaine.

 

                                      La Dépêche du Midi 

Cours 2018-2019